Vues d'en haut

Voir le plan du parcours

Le Val de Morteau, comme son nom l'indique, est cerné par des monts desquels la vue, superbe, donne sur l'ensemble des communes installées dans le fond de la vallée et sur les monts environnants. Nous débutons nos "Vues d'en Haut" par le * BELVEDERE DU MONT VOUILLOT situé sur les hauteurs des Fins. Le Mont-Vouillot culmine à 1141m, dispose d'une table d'orientation, et par temps clair offre une très belle vue sur les Alpes. En effet, par temps clair, 24 clochers surgissent. On aperçoit les monts de Besançon, la chaîne du Lomont et le plateau de Langres à l'ouest, les Vosges au nord, le plateau du Russey. A l'est par très belle visibilité, se découpe sans discontinuité la magnifique chaîne des Alpes, depuis les Alpes bernoises jusqu'au Mont Blanc sans oublier le Cervin centre. Depuis le belvédère du Mont Vouillot, le Val de Morteau s'étale à nos pieds : Morteau, Grand'Combe Chateleu se blottissent entre les nombreux méandres du Doubs.

"Et puis même si le temps est nuageux, il y a toujours cette grande paix d'une montagne accessible à tous, la simplicité et l'authenticité du plaisir que l'on éprouve toujours en découvrant un nouveau coin de notre Massif du Jura". (Christian Cupillard-Jean-Claude Mamet)

Nous descendons ensuite vers Morteau en passant par Les Arces, puis nous faisons une petite halte au croisement qui mène aux Maillots, à l'endroit que l'on appelle *LA ROCHE BERCAIL


Pour la petite histoire : une niche à la vierge, taillée dans le rocher, surplombe la gueule murée d'une caverne. Autrefois, un dragon avait élu domicile dans cette caverne et y guettait les passants qui se hasardaient de nuit sur le sentier de la Combe. Malheur à ceux qui passaient quand le monstre avait faim. Il les emportait dans son antre. En vain essayait-on d'en murer la bouche. Une puissance surnaturelle déplaçait les pierres qu'on y entassait. Les bénédictins de Morteau s'avisèrent de mettre une madonne au-dessus de la grotte maudite, à la place où on la voit encore maintenant. On put alors boucher l'entrée du repaire et emprisonner le dragon qui, longtemps encore, rendit de sourds gémissements, quand la faim le pressait…

Si le dragon vous a laissé la vie sauve, nous poursuivons notre route en direction de Morteau. Dans le dernier grand virage de la rue de la côte, nous empruntons une petite portion du sentier pédestre n° 28 qui nous mène rapidement à * LA TABLE DU ROI

Pour la petite histoire : la légende dit que les druides se réunissaient ici pour y célébrer leur culte et y pratiquaient des sacrifices d'animaux et peut-être même humains…

 
Nous nous rendons cette fois de l'autre côté du Val, sur les crêtes Franco-Suisses en passant par le petit village de Montlebon. Nous prenons la direction du hameau de Derrière-le-mont. Au départ de l'église, nous empruntons une partie du sentier n° 29 qui nous mène au * BELVEDERE DE LA RECULEE DE DERRIERE LE MONT appelée aussi Cirque de Derrière-le-Mont.


Nous vous proposons de terminer notre itinéraire par le point de vue du * MEIX MUSY.
Il culmine à 1283 m et est le haut lieu du ski alpin lorsque la neige recouvre les flans du Massif du Jura.