La force de la nature

Il est des lieux de France comme des coins de paradis, où la nature joue de ses charmes pour se faire admirer des hommes. Préservé dans un écrin de verdure, le Val de Morteau est à l’image de cette nature authentiquement généreuse et subtilement séductrice.
Terre d’esthètes, elle ne se livre qu’à ceux qui savent la regarder et en voir la trilogie des couleurs essentielles.

BLEU
C’est en redescendant ou bien en remontant le Val, par le fil bleuté de l’eau, que l’on aborde Morteau. Bordant le lit du Doubs, la petite ville fut baptisée par cette « eau-morte », avant d’en célébrer la vie depuis maintenant neuf siècles. Morteau est au centre d’un pays de sources, de cascades et de rivières formant un camaïeu de bleu, grâce aux liens tissés avec le ciel.

   
   

VERT
Du printemps à l’automne, même au plus fort de l’été, c’est un tapis vert et grandiose que déroule Morteau sous les pieds et le regard de ses habitants et visiteurs. L’herbe d’un vert toujours clair ne s’évade de son joli val que pour rejoindre le vert foncé des sapins aux cimes majestueuses. Au milieu de ce décor naturel, les sports d’été sont variés : randonnées-découverte, VTT, équitation, canoë-kayak, natation, pêche, tennis,…

BLANC
A l’approche de Noël, quand l’hiver revêt de blanc, lacs et pâturages, forêts et toits, les petits et les grands goûtent aux plaisirs de la neige. Munis de leurs skis alpins ou nordiques, les plus sportifs glisseront librement sur les flancs du massif jurassien.